image pour seo
Le logement

Quelque soit la raison pour laquelle on se retrouve à la rue, sans domicile fixe, ce n'est pas une fatalité.

Conserver son logement

Pour de multiples raisons peut-être une bonne formule tout autant pour des raisons personnelles que financières. Si vous envisagez cette alternative, l'association peut contacter à votre place les bailleurs sociaux (SEMAC, SIDR, SODEGIS...) ou privés. Soit pour formuler votre contestation, proposer un plan d'apurement de votre dette, demander une révision du bail si vous estimiez que celui-ci pourrait être surévaluer….

Retrouver un logement

Si vous avez perdu l’accès à votre logement, vous avez droit a avoir un logement L 90-449. Dans ce cas vous devez faire une demande auprès de bailleurs privés ou sociaux c'est un droit on ne peut donc pas vous la refuser. De nombreuses aides de l'état, des régions ou des commune peuvent vous permettre d'avoir accès a un logement, on pourrait citer comme exemple :
1 - La garantie VISALE

2 - L’avance LOCA-PASS

3 - Le Fonds Solidarité Logement

4 - L’allocation logement

5 - les organismes de cohésions social (ccas, caf …)

Les solutions alternatives

Dans le cadre du logement solidaire, les propriétaires s'engagent à louer leur bien situé dans l'ancien à un tarif défini par la loi à une association conventionnée par la préfecture. Celle-ci se charge de la sous-location à des familles modestes, et en contrepartie les propriétaires peuvent bénéficier d'un allègement de leur fiscalité et de subventions.
En dehors des locations conventionnelles, il y a le dispositif de la location solidaire qui se décline principalement en trois points :
1 - Le bail à réhabilitation
2 - La convention Solibail
3 - La convention temporaire d'usufruit